Vigilo Nantes : 20 000 signalements, un problème de comportements dangereux


La plateforme Vigilo Nantes a atteint le 15 Mars 2022 le nombre symbolique de 20 000 signalements, mettant en lumière un véritable problème de comportements dangereux sur l’espace public.

Cette application citoyenne permet aux usagers nantais les plus vulnérables (piétons, cyclistes, PMR), de manière transparente et participative, de signaler les difficultés quotidiennes sur leur trajet. Problème : 90% des signalements  concernent le comportement des automobilistes ou des pilotes de deux-roues motorisés.

Fonctionnement de la plateforme : libre, associatif et transparent

Vigilo est une application collaborative citoyenne, par et pour les cyclistes, destinée à cartographier les difficultés quotidiennes rencontrées lors de leurs déplacements par les usagers les plus vulnérables : cyclistes mais aussi piétons et PMR. Elle est déployée à Nantes par Place au Vélo depuis  le 2 Octobre 2019. On doit une bonne partie de son développement et sa création à Vélocité Montpellier et ses bénévoles énergiques (merci !).

Le travail remarquable des bénévoles de Place au Vélo Nantes permet de stocker et modérer les milliers de signalements (propos insultants, visages et plaques d’immatriculations). Les signalements sont classés par catégorie : Véhicule ou objet gênant, Aménagement mal conçu, Défaut d’entretien, Absence d’arceaux de stationnement, Signalisation, marquage, Absence d’aménagement, Accident / chute / incident, Vol et dégradation de vélo…

Les signalements sont consultables librement sur le site internet, l’application et sur la cartographie des points signalés. Ci-dessus une vue de l’application, consultable sur ordinateur et sur smartphone.

 

Des incivilités motorisées signalées par milliers

L’analyse menée par Place au Vélo permet de tirer une conclusion claire : le conflit autour de l’occupation de l’espace public est l’élément qui ressort le plus fortement des préoccupations des usager·ère·s cyclistes ou piétons : la quasi-totalité des signalements concerne les comportements dangereux (91% en 2021, cf. graphique ci-dessous). Il s’agit de véhicules ou objets gênants (autos ou motos stationnées par leurs propriétaires sur les voies cyclables ou les trottoirs, mettant en danger les cyclistes obligés de se rabattre dans la file de véhicules motorisés) et d’incivilités récurrentes (dépassements rasants sans distance latérale de sécurité, de téléphone au volant, de refus de priorité, etc.).

Les aménagements d’infrastructures ne représentent donc qu’une partie des freins à la pratique du vélo quotidien : les comportements dangereux d’un certain nombre de conducteur.trice.s de véhicules motorisés constituent un problème majeur.

Cela appelle une réflexion sur la sensibilisation des automobilistes aux dispositions réglementant le partage de l’espace avec les cyclistes et les piétons (sas vélo, vélorue, zone à trafic limité ou même tout simplement zone de rencontre et respect des priorités). La mise en place de nouveaux aménagements en particulier doit s’accompagner de telles interventions. La sensibilisation est un premier niveau d’action, mais mais la gêne et la gravité des dangers nécessitent beaucoup plus de contrôles et de sanctions qu’actuellement.

On note aussi parfois que dans certaines situations les conflits d’usage trouvent leur origine dans la conception des aménagements : piste cyclable trop étroite, absence d’aménagement ou aménagement qui ne favorise pas la co-visibilité ou le respect des priorités, etc.

 

Utiliser l’outil Vigilo pour progresser

Pour tirer des conclusions de la masse des signalements, des analyses par type de signalement, par date, par secteurs sont proposées par Place au Vélo. Voir par exemple le tableau récapitulatif et les cartes ci-dessous. A noter que la carte ainsi produite des comportements dangereux sur la période récente pourrait contribuer à la priorisation des lieux où l’action de sensibilisation / contrôle / sanction semble la plus urgente.

L’accumulation de données permet aussi de documenter les expertises d’usages portées par Place au Vélo lors des réunions de concertation et autres consultations en vue de projets d’aménagement. Les contributions sur Vigilo sont donc un geste militant qui trouve une utilité constante dans le travail de l’association ! 

 

Transfert des données issues de Vigilo à la Métropole

Des réunions techniques courant 2020 puis 2021 se sont tenues avec les services informatique de Nantes Métropole, grâce à la mobilisation bénévole et à l’écoute des services, permettant un transfert automatisé de certains signalements directement aux équipes de la Métropole. Ce nouveau fonctionnement devrait commencer sa phase de test courant 2022.  Les signalements pour lesquels ce transfert est envisagé sont ceux qui relèvent du simple entretien (ne sont donc transférés que les signalements pour “défaut d’entretien”, ou “signalisation, marquage”). Ce nouveau dispositif nécessite une implication accrue des bénévoles s’occupant de la modération des signalement, qui doivent “adresser” les commentaires au bon service en les triant selon les catégorisations en usage à la Métropole. 

Le temps légèrement accru de modération qui en résulte amène aujourd’hui Place au Vélo à faire un appel aux bonnes volontés pour contribuer à la modération et l’amélioration de l’application. Merci aux bénévoles déjà engagé.e.s et à celles et ceux qui s’engageront par la suite !

Nombre de signalements reçus sur Vigilo Nantes Métropole par catégorie

Catégorie

oct.19  – jan.20

2020

2021

Véhicules gênants

3622

5667

3493

Aménagements mal conçus

562

495

224

Défaut d’entretien

225

172

86

Absence d’arceau

129

78

60

Signalisation, marquage

213

86

40

Incivilité récurrente

689

828

811

Absence d’aménagement

242

83

26

Accident, chute

19

18

17

Vol, dégradation

2

20

13

Autre

38

33

2

Covid – distanciation physique impossible

0

7

0

TOTAL

5741

7487

4772

 

Défauts d’entretien (signalements reçus pour défaut d’entretien depuis 1 mois par rapport au moment où vous consultez la carte) :

Voir en plein écran

Aménagements (signalements reçus pour aménagement mal conçu ou inexistant depuis 3 mois par rapport au moment où vous consultez la carte) :

Voir en plein écran

Mauvais comportements (signalements reçus pour véhicule/objet gênant ou incivilité récurrente depuis 7 jours par rapport au moment où vous consultez la carte) :

Voir en plein écran