Une vidéo de sensibilisation par et pour les collégiens


 

Les collégiens de St Raphaël: ambassadeurs du vélo en ville! 

 

IMG 5946 COPIEParce que la mobilité scolaire se construit très tôt, accompagner les jeunes de la métropole nantaise sur le chemin de la citoyenneté et de l’émancipation est fondamental. C’est le pari lancé par le collège Saint Raphaël et l’association Place au Vélo Nantes, soutenus par l’ADEME et le Conseil Général de Loire-Atlantique : parce que la sécurité des déplacements est l’affaire de tous, les jeunes du club vélo du collège ne souhaitaient plus être spectateurs des campagnes de sécurité routière mais bien acteurs !

En 2012, 452 enfants âgés de moins de 15 ans ont été accidentés à vélo, soit près de 8% des victimes dans cette tranche d’âge[1]. Face à ce constat, les collégiens ont souhaité devenir ambassadeurs du vélo en ville auprès de leurs camarades par un film ludique, réalisé par et pour eux, dans la droite ligne de la tradition de l’éducation populaire.

Cette vidéo sera diffusée sur les sites des différents partenaires ainsi que lors des interventions de sensibilisation et de formation réalisées tous les ans par Place au Vélo au sein des collèges du département (plus de 1600 collégiens par an). « A 7 mois de Vélocity, congrès mondial du vélo urbain qui prendra ses quartiers à Nantes en juin prochain, intégrer les jeunes à la réflexion autour des mobilités actives au sein de la métropole était essentiel » estime Dominique Dupont, chargé de formation mobilité à vélo au sein de l’association des cyclistes urbains.

 

 

 

 

 

Témoignages des élèves du collège

Clara : « J’ai bien aimé le tournage et le fait qu’on se retrouvait entre nous tous les vendredis midi. »

Charlotte : « C’était génial le tournage. En plus, on s’est investi avec la vente des gâteaux ».

Arthur : « J’ai bien aimé faire un tournage avec une caméra Go Pro. »

Jérémy : « C’était drôle de préparer le tournage avec des personnages Playmobil ».

Marwan : « C’était un moment hyper convivial. On a fait la vidéo tous ensemble. C’était cool. »

 

 

Madame Henry, directrice du collège : 

« En tant que responsable d’un établissement, je suis très fière que nos jeunes soient les ambassadeurs d’un tel projet. Quand Madame Dessard m’en a parlé, j’y ai tout de suite adhéré, considérant la richesse du sujet. Ce sont des jeunes qui, très vite, se sont investis. Je savais que ce groupe de jeunes allait être à la hauteur des demandes qui leur seraient faites« .

 

 

Cette initiative remplit plusieurs objectifs :

Valoriser les initiatives des jeunes dans la construction de supports pédagogiques

– Encourager et améliorer l’usage du vélo au quotidien

– Apprendre la pratique citoyenne du code de la route

Genèse et calendrier du projet

A partir de septembre 2013, un groupe de 10 jeunes du collège Saint-Raphaël, encadré par l’enseignante-documentaliste du collège, se réunit une fois par semaine pour réfléchir aux actions de sensibilisation à la sécurité routière et promouvoir la mobilité à vélo en partenariat avec Place au Vélo.

En octobre 2013, le projet est arrêté : réaliser des petits films pédagogiques, dynamiques et ludiques sur le vélo en ville, à destination des collégiens de l’agglomération nantaise.

Dès février 2014, une réalisatrice professionnelle conseille les jeunes sur les moyens techniques audiovisuels adaptés. Avec le soutien de Place au Vélo, les différents scénarii sont élaborés à partir des thèmes retenus.

11 juin 2014 : tournage des scenarii en situation réelle.

15 juin 2014 : communication du projet au grand public au travers d’une exposition pendant la Fête du Vélo.

Courant été 2014 : montage des supports vidéo et finalisation du support.

 

 

P1020181Présentation du club vélo

En septembre 2013, dix élèves du collège s’inscrivent dans un club destiné à promouvoir la sécurité à vélo. Elles sont quatre élèves de 4ème. Ils sont en  5ème pour l’un et 6ème pour cinq autres. Dès le début, ces élèves ont à cœur de rentrer dans le vif du sujet et accueillent Dominique avec enthousiasme. Nous nous retrouvons tous les vendredis midi au CDI pour partager notre déjeuner et échanger sur la sécurité routière et l’intérêt des modes de transport doux. Lorsque le projet est fixé autour de la réalisation d’un support vidéo, se pose la problématique financière. Nos partenaires sont bien présents mais le club devance les décisions et se prend en charge en se lançant dans une opération de vente de gâteaux. Chacun s’investit, et ce jusqu’au point final pour nous, c’est-à-dire le tournage, en juin. Les rencontres avec Florence, notre réalisatrice, et Dominique, ont marqué les esprits. Il fallait réfléchir à l’élaboration de scenarii présentant des scènes de vie quotidienne à vélo. Un travail de préparation avec des personnages Playmobil a bien plu au groupe. La cohésion du groupe n’a pas failli. La convivialité et la solidarité ont toujours été de mise. Cette expérience au sein d’un club est riche d’enseignement, à la fois par la qualité d’écoute dont ont fait preuve ces élèves tout au long du projet, par leur degré d’investissement, et par la variété des échanges avec nos partenaires.

 

 

Florence Mary, réalisatrice :

« Je suis réalisatrice et caméraman-monteuse depuis 13 ans avec un grand faible pour le réel et le documentaire.
Je conçois mon travail, mes films comme des actes citoyens, forcément et comme le vélo est mon moyen de transport favori (en ville surtout)…, le projet m’a tout de suite emballé : faire un film sur la sécurité à vélo et le faire en collaboration avec ses principaux acteurs : les jeunes et l’équipe pédagogique.

Les jeunes ont joué le jeu à fond, étaient vraiment impliqués et motivés jusqu’au bout, avec de bonnes idées pour les scénettes et il a fallu être très efficace, car nous n’avons eu que 3 h de tournage, avec 10 jeunes, sur la route (et donc de la circulation!) et heureusement des bénévoles pour sécuriser le tout ! »

Place au Vélo et la sensibilisation en milieu scolaire

Parce que la mobilité se définit très tôt dans le cycle de vie, Place au Vélo s’investit depuis de nombreuses années auprès des enfants et des jeunes. Il s’agit également de leur donner les outils pour qu’ils soient en capacité d’utiliser leur bicyclette au quotidien, par une bonne connaissance du code de la route et des spécificités liées aux cyclistes, ainsi que sur la manière de se positionner et de conduire en ville. Le vélo et la mobilité scolaire sont abordés sous la forme d’ateliers d’échange et réflexion en salle, d’ateliers techniques, de sorties à vélo pédagogiques dans la rue.

2 352 élèves au total en 2014 (dont 502 élèves scolarisés à Nantes et 1850 hors de Nantes) ont participé aux actions d’écomobilité scolaire et d’éducation routière cycliste.

 

[1] http://www.preventionroutiere.asso.fr/Parents/L-enfant-a-velo/Des-chiffres-qui-font-reflechir