Soirée : Et si la femme était bel et bien l’avenir du vélo ?


Place au vélo accueille le 1er octobre, Claude Marthaler, « grand » voyageur, cyclonaute et écrivain suisse. Il effectue pendant sept ans un tour du monde à vélo puis bien d’autres.

En 2016, il publie « A tire-d’Elles – Femmes, vélo et liberté » au Éditions Slatkine, comportent 32 portraits de femmes qui ont marqué l’histoire du vélo

Lors de cette soirée, Claude nous proposera de revenir sur ces portraits, puis un débat aura lieu.

Le vélo au féminin a alimenté un débat émotionnel houleux aux Etats-Unis et en Europe à la fin du XIXe siècle, une époque charnière qui connut une véritable bicyclette mania. Ce fameux deux-roues qui a longtemps divisé le monde médical et bousculé le code vestimentaire, a été un catalyseur pour les mouvements féministes, au même titre que l’acquisition du droit de vote. Le vélo a eu 200 ans en 2017, et aujourd’hui encore, au nom de préceptes machistes ou religieux, de nombreux pays légifèrent ou interdisent la pratique de la bicyclette aux femmes. Dans le monde entier, des individus et des associations se battent pour l’accès des femmes à cette liberté.

De Annie Londonderry, première femme à avoir réalisé un tour du monde à bicyclette, à Jeannie Longo, la plus grande championne de tous les temps, ce livre dresse les portraits de 32 femmes exceptionnelles qui racontent leur passion du vélo. Il dévoile aussi avec une singulière intimité leurs forces et leurs faiblesses. Coureuse, écrivaine, réalisatrice, comédienne, blogueuse, commentatrice sportive, féministe, recordwoman, voyageuse, professeur de yoga, pionnière, sexologue… et si la femme était bel et bien l’avenir du vélo?