Carnets de voyage

Mes voyages à vélo ne sont ni extraordinaires, ni glorieux, ni lointains. Ils font plutôt une dizaine de jours en moyenne, pas trop loin de chez moi, et je les fais maintenant avec un VAE. Comme j'en fais depuis une poignée d'années, j'ai des opinions sur le sujet, et j'en raconte quelques uns.

Du 1er au 12 juillet, nous (Jean et Martine Le Lan) avons participé à une randonnée « active et militante » une initiative de « Toulouse association vélo FUBici, » et de l’AF3V, soutenue par la FFCT et CCI .

L’objectif : faire la promotion d’un itinéraire du type vélo route, jalonné et sécurisé : « la vélo route du Piémont Pyrénéen » en partant de Biarritz et en terminant à Le Barcarès, 630 kilomètres de l’océan à la mer. Tous les jours, un groupe de 35 cyclistes chargés roulait, accompagné pour un jour par des membres de club locaux ou d’associations de défense de vélo urbain (Biarritz, Pau, Perpignan). Les plus grosses journées, nous avons bien dû être plus de 50.

Depuis quelques mois, nous réfléchissons en famille à des vacances à vélo. Les enfants âgés de 11, 7 et 4 ans, adhèrent au projet mais rapidement deux questions surgissent :

 

- Premièrement, quel itinéraire suivre, suffisamment facile (c'est à dire plat et sans circulation) pour les encourager à continuer ?
- Deuxièmement : quel équipement choisir, sachant qu'un des adultes tire en permanence le petit de 4 ans avec une barre (donc sacoches réduites en volume à l'arrière pour permettre de manœuvrer) et que nous avons prévu une autre barre pour l'enfant de 7 ans « au cas où » sur le vélo du second adulte (donc mêmes contraintes) ?

Introduction

J’avais toujours pensé que j’irais en Amérique du Nord quand je serai un peu vieux…me disant qu’il était facile de voyager ici et que pour l’heure je préférais me réserver des voyages dans des régions du globe plus compliquées.

Actualités